Bouleversements marins, de la création à l’exposition



Carmelle Pilon est une artiste visuelle qui vit et travaille à Montréal. Elle a développé au cours de la dernière décennie, une pratique sous plusieurs formes d’expressions dont la peinture,  les arts imprimés et l’installation.

Le grand public pourra découvrir avec l’exposition Bouleversements marins les influences et la pratique aux multiples langages que Carmelle exploite, tout en étant distinctive des champs disciplinaires auxquels elle puise.

Profil artistique et formation


Exploration

Une série d’estampes réalisées en 2017 est à l’origine de ces Bouleversements marins.

Deux années filent. Préoccupée par la question environnementale, l’artiste se consacre à une recherche sur les bouleversements de nos océans, alimente sa réflexion et réalise ses premiers croquis et peintures.

Au début de la pandémie en avril 2020, Carmelle cherche une manière atypique de présenter ses bouleversements marins. Lors de la phase d’expérimentation, elle réalise des centaines de peintures de 4 x 4 cm et assemble des prototypes de 10 à 30 miniatures, évaluant les différentes composantes, techniques et processus.

Le saviez-vous ?

Les océans recouvrent 71 % de la surface du globe et représentent 97 % de l’eau sur la planète. Ils procurent 50 % de l’oxygène que nous respirons, abritent une incroyable biodiversité, nourrissent près de 3 milliards de personnes, nous protègent du réchauffement climatique, jouent un rôle économique de premier plan et sont une des sources d’énergie renouvelable « des plus prometteuse ».



Intention

Chacun des tableaux représente à la fois la splendeur de l’océan et un de ses dérèglements. Le réchauffement climatique, les déversements de pétrole, la pollution de plastique, les migrations mortelles ou les impacts sur la biodiversité se retrouvent au corpus d’une quarantaine d’œuvres réalisées.

En concevant ces milliers de miniatures, que vous observerez à la loupe, Carmelle oppose l’infiniment petit à l’infiniment grand. De très petites scènes marines, néanmoins porteuses d’immensité, se renforcent l’une l’autre pour créer une vision personnelle de nos océans. Elle déconstruit le paysage marin, le reconstruit, avec délicatesse, telle une invitation à regarder de plus près notre participation à l’accélération de la transition écologique.

Le saviez-vous ?

Carmelle Pilon - Miniatures
Miniature No 320
Larmes de sirènes
Techniques mixtes sur papier
4 x 4 cm

La pollution de l’eau par les granulés plastiques est une forme de pollution causée par la présence parfois en quantité importante dans les milieux aquatiques (fluvial, marin et côtier) de granulés plastiques d’origine industrielle, que l’on appelle alors larmes de sirène.


Quelques miniatures

Techniques mixtes sur papier 4 x 4 cm

Le contenu

La pièce maîtresse intitulée Saint-Laurent, un triptyque est composé de 300 œuvres sur papier d’une dimension de 4 x 4 cm. Autour d’elle gravitent dix tableaux d’une soixantaine de miniatures chacune, une dizaine de formats d’une trentaine de miniatures et une série de sept estampes.

Réunis ces tableaux forment une fresque évoquant un océan. Une installation au sol, trace une entrée dans l’océan. Elle sera composée de centaines de peintures miniatures sous panneaux d’acrylique transparent lors des expositions en tournée.

À l’entrée de l’exposition, une observatrice affirme sa présence, interpelle le spectateur.

Atelier Carmelle Pilon
Dans l’œil de la baleine
Pastel sur papier 45 x 53 cm

La trame sonore

La trame sonore qui accompagne mon exposition est une œuvre musicale composée par l’artiste franco-iranien ARASH KHALATBARI qui vit et travaille au cœur de l’océan Indien sur l’île de la Réunion.

Nous sommes situés à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, l’on ne se connaissait pas avant d’avoir été unis pour cette collaboration qui allie nos visions picturales et acoustiques de l’océan et de ses bouleversements.

Merci à Mustapha Terki, le « connexionneur » d’avoir fait le lien entre nous.

Tableau de la pochette, Petit océan – Crédit photo : Pierre Langlois.


L’EXPOSITION


Pour célébrer la Semaine des océans du 1er au 8 juin, les collectionneurs et les présentateurs sont invités à rencontrer l’artiste à Atelier Carmelle Pilon.

Maison Culturelle de Montréal-Nord 2 juillet au 29 août 2021

Salle Desjardins de la Petite place des arts 23 septembre – 26 octobre 2022

Médiation culturelle

Dans une perspective de créer une passerelle liant l’art, la science et la communauté, des activités de médiation culturelle sont prévues lors de l’exposition.

Catalogue en ligne

Le catalogue en ligne permet de voir quelques unes des œuvres en vente.


Tableau No 1 – La surpêche – Techniques mixtes – 51 x 64 cm Photo: Pierre Langlois

Quelques estampes

Atelier Carmelle Pilon
Banquise – Techniques mixtes, 48 x 62 cm Photo: Pierre Langlois